Steve Silberman

Page d’aide sur l’homonymie

Pour les articles homonymes, voir Silberman.

Steve Silberman
Steve Silberman.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (64 ans)
IthacaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
AméricaineVoir et modifier les données sur Wikidata
Domicile
San FranciscoVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activité
ÉcrivainVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
WiredVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web
stevesilberman.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Prix Samuel-Johnson
Science Journalism Award - Magazine (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Neuro-tribusVoir et modifier les données sur Wikidata

modifier - modifier le code - modifier WikidataDocumentation du modèle

Steve Silberman, né le [1] à Ithaca[1],[2], est un écrivain américain habitant San Francisco, en Californie. Silberman est plus connu comme un auteur de Wired magazine, dont il a été rédacteur et contributeur pendant 14 ans. En 2010, Silberman a reçu un prix de l'Association américaine pour l'avancement des sciences. Son article vedette The Placebo Problem[3] traite de l'impact des placebo sur l'industrie pharmaceutique[4].

Biographie

Steve Silberman naît en à Ithaca, dans l'État de New York. Adolescent, il étudie avec des auteurs de la Beat Generation : Allen Ginsberg, William S. Burroughs et Gregory N. Corso[2]. Plus tard, il est l'assistant de Ginsberg à l'université Naropa (en) de Boulder, dans le Colorado[2]. Il obtient plusieurs diplômes en psychologie à l'Oberlin College, dans l'Ohio, puis en littérature anglaise à l'université de Californie à Berkeley[2]. Il publie également dans The New Yorker, Nature et Time. Son TED talk, intitulé The Forgotten History of Autism (« L'Histoire oubliée de l'autisme »), a été vu plus d'un million de fois[2].

En 2015, il publie NeuroTribes, une essai sur l'autisme et la neurodiversité. Succès de librairie aux États-Unis et au Royaume-Uni[2], il remporte le Prix Samuel Johnson[5],[6]. Silberman a écrit l'article The Geek Syndrome[7], portant sur l'autisme dans la Silicon Valley, qui a été référencé par de nombreuses sources et décrit comme significatif pour la perception de l'autisme[8].

Notes et références

  1. a et b (en) « Q&A with author Steve Silberman », sur Financial Times, (consulté le ).
  2. a b c d e et f (en) The Observer, « On my radar: Steve Silberman's cultural highlights », sur The Guardian, (consulté le ).
  3. Steve Silberman, « Placebos Are Getting More Effective. Drugmakers Are Desperate to Know Why », Wired, vol. 17, no 9,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « Communicating Science: A Conversation with Science Writer Steve Silberman », sur The Kavli Foundation, (consulté le ).
  5. Anders, Charlie Jane.
  6. Pan, Deanna.
  7. Steve Silberman, « The Geek Syndrome », Wired, vol. 9, no 12,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. Shepard, Neil Patrick.

Liens externes

  • (en) Site officiel
  • Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Fichier d’autorité international virtuel
    • International Standard Name Identifier
    • Système universitaire de documentation
    • Bibliothèque du Congrès
    • Gemeinsame Normdatei
    • Bibliothèque nationale de la Diète
    • Bibliothèque royale des Pays-Bas
    • Bibliothèque nationale de Pologne
    • Bibliothèque nationale d’Israël
    • Bibliothèque universitaire de Pologne
    • Base de bibliothèque norvégienne
    • Bibliothèque nationale tchèque
    • Bibliothèque nationale de Corée
    • WorldCat
  • icône décorative Portail de l’autisme
  • icône décorative Portail des États-Unis