Mr. Wolff

Page d’aide sur l’homonymie

Ne doit pas être confondu avec The Accountant (film, 2001).

Mr. Wolff

Données clés
Titre québécois Le Comptable
Titre original The Accountant
Réalisation Gavin O'Connor
Scénario Bill Dubuque
Acteurs principaux

Ben Affleck
Anna Kendrick
J. K. Simmons
Jon Bernthal
John Lithgow

Sociétés de production Electric City Entertainment
Zero Gravity Management
RatPac-Dune Entertainment
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller
Durée 128 minutes
Sortie 2016

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mr. Wolff ou Le Comptable au Québec (The Accountant)[1], est un thriller américain coproduit et réalisé par Gavin O'Connor, sorti en 2016.

Résumé

Christian Wolff est un autiste, génie mathématique et spécialiste de juricomptabilité qui travaille à son compte comme comptable en Illinois. Caché derrière cette couverture passe-partout, il accepte en fait des contrats de groupes criminels, contrats transmis par téléphone portable par une femme inconnue, « La Voix ». Dans son enfance, lors d'une visite au Harbor Neuroscience Institute, centre pour enfants autistes, les parents de Christian reçoivent l'offre de laisser leur enfant sous la responsabilité du directeur, qui propose de trouver les conditions de vie où Christian s'épanouira. Entre-temps, Christian établit un lien avec Justine, la fille du directeur, troublée et muette. Le père de Christian, un officier militaire américain travaillant dans le domaine de la guerre psychologique, rejette la proposition, jugeant que son fils doit surmonter son handicap en s'endurcissant physiquement et psychologiquement. Plus tard, la mère quitte la famille parce qu'elle est incapable de supporter plus longuement les crises autistiques, parfois violentes, de Christian ; elle abandonne aussi son deuxième garçon, Braxton. Dans le but de les aider à relever les défis de leur vie adulte, le père engage des spécialistes pour former ses deux fils au combat.

Raymond King, de la branche des crimes économiques du département du Trésor des États-Unis, cherche à connaître l'identité de l'homme qu'il surnomme « Le Comptable ». Il recrute une jeune analyste, Marybeth Medina, pour identifier et retrouver l'homme, menaçant d'exposer son passé criminel si elle refuse ou échoue. Les seuls indices sont des photos, les prête-noms du « Comptable » et une vidéo où des membres de la famille Gambino ont été tués, King croyant « Le Comptable » responsable sans toutefois connaître ses raisons.

Pour détourner l'attention de King, « La Voix » demande à Christian d'auditer la société Living Robotics, qui fabrique et vend des prothèses avant-gardistes. Avant de commencer son travail, Christian parle aux dirigeants de la société : le PDG Lamar Blackburn, sa sœur et associée Rita Blackburn et le directeur financier, Ed Chilton, ce dernier se montrant très réticent à collaborer avec Christian. Le lendemain, il rencontre Dana Cummings, la comptable qui a découvert les irrégularités financières. Au terme d'une nuit d'analyse de la comptabilité de l'entreprise des quinze dernières années, Christian montre à Dana d'où proviennent les irrégularités, sans toutefois connaître les moyens utilisés. Au cours de leur discussion, les deux établissent un lien affectif.

Le soir même, un homme surnommé « L'Assassin » et deux compagnons s'introduisent chez Chilton. Le tueur lui propose un marché : son « suicide » contre la promesse de ne faire aucun mal à sa femme. Le lendemain, Christian apprend que son contrat est terminé parce que Lamar Blackburn se croit coupable du suicide de Chilton. Le soir, Christian s'impose une séance de torture pour oublier cet « échec », considérant que tous ces contrats doivent être menés à leur terme. Entre-temps, Medina a découvert que « Le Comptable » emprunte les noms de mathématiciens célèbres pour cacher sa vraie identité. Elle est aussi parvenue à isoler sa voix dans la vidéo de la tuerie de la famille Gambino et découvre qu'il répète les mots de la comptine Solomon Grundy, comportement typique de personnes autistes ou ayant vécu des traumas dans leur enfance. A l'aide d'un analyste du département du Trésor, elle découvre qu'il exploite une firme comptable à Chicago, qu'il se sert de commerces comme sociétés écrans et a fait des dons conséquents au Harbor Neuroscience Institute.

De leur côté, Christian et Dana sont devenus les cibles d'assassins. Après avoir éliminé un duo de tueurs à sa poursuite, Christian sauve Dana dans son appartement d'un quatuor d'assassins. En sûreté, les deux se rapprochent encore, mais Christian rompt involontairement le charme quand il comprend que la société Living Robotics a détourné les fonds pour bonifier le cours de ses propres actions, les rendant plus alléchantes auprès des investisseurs. Croyant que Rita manigance ces détournements, Christian se rend chez elle, croise la route de « l'Assassin » qui vient de quitter les lieux et la trouve assassinée. Christian en conclut que c'est en fait Lamar Blackburn a organisé la fraude.

Entre-temps, King et Medina entrent dans la maison de Christian, ce qui permet de confirmer leurs soupçons en découvrant un système élaboré de caméras de surveillance dans le jardin et une mitrailleuse lourde pour protéger l'entrée. King révèle qu'il en sait bien plus sur « le Comptable » : Christian a été arrêté après une bagarre lors de la veillée funèbre de sa mère et son père a été tué par balle en tenant de s'interposer. Il était alors militaire et est envoyé en prison militaire. Son identité réelle inconnue, il est jumelé au prisonnier Francis Silverberg, ancien comptable de la famille Gambino, devenu informateur pour le gouvernement américain car il cherchait une protection contre la famille mafieuse. Celui-ci, utilisant les capacités intellectuelles hors norme du « Comptable », lui apprend toutes les ficelles du blanchiment d'argent sale et lui transmet ses contacts mafieux. Plus tard, Silverberg est relâché, capturé par la famille puis torturé à mort par l'un des fils Gambino. Lorsque Christian apprend le sort de Silverberg, il s'échappe et le venge en tuant neuf mafieux dont le fils Gambino. King était présent lorsque Christian s'est vengé, échappant lui-même de peu à leur sort lorsqu'il affirme être un « mauvais agent » mais un « bon père ». Par la suite, King a reçu régulièrement des appels de « La Voix » qui lui révèle des crimes majeurs. La résolution de ces affaires criminelles lui permet d'atteindre le poste de directeur du département des enquêtes économiques du Trésor. King explique à Medina qu'il prend sa retraite dans quelques mois et qu'elle doit prendre le relais pour poursuivre ce travail, lui laissant la liberté d'accepter ou non suivant ce que sa conscience lui dictera.

Christian attaque la maison de Lamar, même si elle est protégée par une petite armée de mercenaires dirigée par « l'Assassin ». Pendant les combats, « l'Assassin » reconnaît la comptine que Christian murmure et le confronte, révélant ainsi qu'il est son frère, Braxton. Après un combat brutal, les deux décident de faire la paix, malgré l'indifférence affective de Christian. Ce dernier tue Lamar, puis quitte la maison en promettant de retrouver Braxton pour qu'ils puissent se revoir après avoir été séparés pendant dix ans. Plus tard, « La Voix » communique à Medina les crimes financiers de Lamar, menant au démantèlement de la société Living Robotics. Christian préfère s'éloigner de Dana et part pour une destination inconnue. Il lui fait livrer un tableau de Jackson Pollock qu'il avait reçu comme paiement d'un de ses contrats. Au Harbor Neuroscience Institute, Justine, devenue une femme adulte ne parlant plus intelligiblement, utilise un ordinateur adapté pour traduire ses pensées ; l'ordinateur les transmet oralement avec le timbre de « La Voix ».

Fiche technique

Distribution

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[6] et selon le carton du doublage français cinématographique ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[7]

Production

Genèse et développement

Le projet est initialement développé par le producteur Mark Williams : « J'avais entendu parler d'expert-comptable judiciaire et je pensais que c'était une sorte d'enquêteur. Mais j'ai commencé à creuser le sujet et je me suis dit qu'on pouvait en intensifier les enjeux en réfléchissant aux personnes pour lesquelles il travaille et j'ai trouvé de quoi rendre l'action plus captivante. Une fois les grandes lignes du projet en tête, j'en ai parlé à Bill Dubuque, un auteur avec lequel j'ai déjà collaboré et qui est tout simplement génial. Il a immédiatement aimé cette idée et s'est attaqué à la rédaction du scénario »[8]. Bill Dubuque écrit ensuite le scénario, qui figure sur la Black List 2011 des meilleurs scénarios en attente de production[8].

Distribution des rôles

Pour préparer son rôle, Ben Affleck, avec le réalisateur Gavin O'Connor, a consulté de nombreux spécialistes de l'autisme : « Gavin O'Connor a fait toutes ces recherches avec moi, ce qui nous a permis d'acquérir un vocabulaire qu'on comprenait tous les deux et qui nous a grandement facilité les choses. Gavin est un formidable perfectionniste. On a appris que ce que les gens appellent le trouble du spectre autistique correspond à une grande diversité de conditions. J'ai aussi essayé de trouver le juste équilibre entre la volonté de donner des infos sur Christian au spectateur et la nécessité de ne pas le faire d'une manière trop évidente. »[8]

Anna Kendrick rejoint le projet en 2014. Sa mère, véritable experte-comptable, a supervisé le script[8]. L'actrice explique s'être beaucoup inspirée de sa mère[9].

Tournage

Le tournage débute le à Atlanta en Géorgie[10],[11]. L'équipe se rend également à Decatur, notamment en studio pour y tourner les scènes dans la caravane Airstream de Christian Wolff[8]. Courant , des scènes sont tournées au Georgia Institute of Technology[12]. Lors de la scène finale, on voit le camping-car de Christian Wolff traverser le pont Bethany, sur le lac Allatoona, et s'enfoncer dans la forêt du parc naturel Red Top Mountain.

Musique

La musique du film est composée par Mark Isham, qui avait déjà collaboré avec le cinéaste Gavin O'Connor sur Miracle (2004) et Warrior (2011). Le réalisateur explique le travail du compositeur : « Christian est un génie des mathématiques qui vit dans un monde de chiffres et de séquences numériques, et je souhaitais que la musique en rende compte. Des morceaux de la bande-son ont été créés à partir de simples motifs musicaux qui se répètent avec suffisamment de variations et d'imprévisibilité dans les tempos pour créer de la texture et de la nuance. La musique de Mark traduit ce mélange d'action, d'émotion et de suspense qui caractérise le film tout en rendant plus perceptible la sensibilité de l'histoire. Ces thèmes qui s'entremêlent reflètent la dualité des personnages et rendent le film plus dramatique. L'intrigue est pleine de mystères… tout le monde a des secrets »[8].

Sortie

Critique

Le film reçoit des critiques partagées. Sur l'agrégateur Rotten Tomatoes, il n'obtient que 50 % d'opinions favorables, pour 215 avis[13]. Sur Metacritic, il décroche une note moyenne de 51/100, pour 45 critiques[14].

En France, les critiques sont également partagées : le film obtient une moyenne de 3/5, pour 24 titres de presse recensés par le site Allociné[15].

Box-office

Le film prend directement la tête du box-office américain avec 24,7 millions de $ de recettes le premier week-end d'exploitation[3]. Si ce résultat demeure le dixième démarrage de la carrière de Ben Affleck[16], il s'avère être le meilleur démarrage de la carrière du réalisateur Gavin O'Connor[17]. En fin d'exploitation, Mr. Wolff fait un résultat honnête avec plus de 86 millions $ au vu de son coût de production (44 millions $)[3]. À l'international, le long-métrage rapporte 68,9 millions de $, portant le total plus de 155 millions $, ce qui est un succès commercial[3].

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
86 260 045 $[3] [18] 13[18]
Drapeau de la France France 318 970 entrées[19] 7
Alt=Image de la Terre Mondial 155 160 045 $[3] 13

Suite

En , il est annoncé qu'une suite est développée par Warner Bros., avec les retours presque assurés du réalisateur Gavin O'Connor et du scénariste Bill Dubuque[20].

Notes et références

  1. « Le comptable », sur Cinoche.com (consulté le ).
  2. (en) « The Black List 2011: Screenplay Roster », sur www.deadline.com, (consulté le )
  3. a b c d e et f (en) « The Accountant », sur Box Office Mojo (consulté le )
  4. « The Accountant (15) », British Board of Film Classification, (consulté le )
  5. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  6. « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage, .
  7. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage.qc.ca, consulté le 17 novembre 2016.
  8. a b c d e et f « Secrets de tournage », sur Allociné (consulté le )
  9. (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  10. (en) « 'The Accountant', starring Ben Affleck, begins filming in Atlanta next week », onlocationvacations.com, (consulté le )
  11. (en) « On the Set for 1/19/15: Kevin Spacey Begins on Elvis & Nixon, Director Joel Edgerton Starts on Blumhouse Film & More » [archive du ], ssninsider.com, (consulté le )
  12. (en) « 'The Accountant', starring Ben Affleck, is filming at Georgia Tech all week », sur onlocationvacations.com, (consulté le )
  13. (en) « The Accountant », sur Rotten Tomatoes (consulté le )
  14. (en) « The Accountant », sur Metacritic (consulté le )
  15. « Critiques presse Mr. Wolff », sur Allociné (consulté le )
  16. Démarrages des films avec Ben Affleck au box-office américain - Box Office Mojo.
  17. Démarrages des films de Gavin O'Connor au box-office américain - Box Office Mojo
  18. a et b (en) « The Accountant - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le )
  19. « Mr. Wolff », sur JP box-office.com (consulté le )
  20. « Mr Wolff : Ben Affleck sera de retour dans une suite », sur Allociné, (consulté le )

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuelVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Allociné
    • Centre national du cinéma et de l'image animée
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
    • (en) LUMIERE
    • (de) OFDb
    • (en) Rotten Tomatoes
    • (mul) The Movie Database
  • Ressource relative à plusieurs disciplinesVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • (en) Metacritic
v · m
Gavin O'Connor
Réalisateur Comfortably Numb (1995) · Libres comme le vent (1999) · Miracle (2004) · Le Prix de la loyauté (2008) · Warrior (2011) · Jane Got a Gun (2015) · Mr. Wolff (2016) · The Way Back (2020)
  • icône décorative Portail du cinéma américain
  • icône décorative Portail des années 2010
  • icône décorative Portail de Warner Bros. Discovery
  • icône décorative Portail de l’autisme