Henri Desplaces

Page d’aide sur l’homonymie

Pour les articles homonymes, voir Desplaces 22.

Henri Desplaces
Données clés
Nom de naissance Claude-Henri-Pierre Verdellet
Naissance
Bruxelles
Décès
Paris 10e
Activité principale danseur et chorégraphe
Années d'activité 1838-1876
Ascendants Jean-Baptiste-Claude Verdellet, dit Desplaces
Marguerite de Bienville

modifier Consultez la documentation du modèle

Claude-Henri-Pierre Verdellet, dit Henri Desplaces (Bruxelles, - Paris 10e, [1]), est un danseur et chorégraphe français. Fils des danseurs Jean-Baptiste-Claude Verdellet, dit Desplaces, et de Marguerite de Bienville, Henri Desplaces commence sa carrière au Ballet de l'Opéra de Paris dans lequel danse son père.

Entre 1838 et 1847, il tient souvent les rôles titres dans les ballets de Joseph Mazilier (Le Diable à quatre, 1845) et d'Arthur Saint-Léon (La Fille de marbre, 1847) ; il se produit également à Londres où il danse avec Jules Perrot (Alma ou la Fille de feu, 1842) et Adèle Dumilâtre (Le Corsaire d'Albert, 1844).

Henri Desplaces sera par deux fois premier danseur et maître de ballet au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles où son père avait dansé entre 1819 et 1823. De 1848 à 1853 puis de 1858 à 1861, il y donnera plusieurs ballets, dont cinq ont été imprimés : Le Paradis du Diable et Les Amours d'une rose (1853), Faust et Marguerite (1858), La Fée aux perles (1859) et Le Bijou du roi (1860).

Henri Desplaces sera le partenaire attitré de grandes danseuses comme Carlotta Grisi, Adèle Dumilâtre ou Fanny Cerrito ; il travaillera encore plusieurs saisons à Marseille (1855-1858) et à Londres (1853-1876). Il meurt à Paris 10e, rue de Chabrol, le .

Notes et références

  1. Acte de décès à Paris 10e, n° 376, vue 18/31.

Liens externes

  • Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Bibliothèque nationale de France (données)
Voir ce modèle.
Henri Desplaces
Précédé par Suivi par
Adrien
Directeur du Ballet du Théâtre de la Monnaie
1848-1853
Victor Bartholomin
Adrien
Directeur du Ballet du Théâtre de la Monnaie
1858-1861
Henri Justamant
  • icône décorative Portail de la musique classique
  • icône décorative Portail de la danse
  • icône décorative Portail de l’opéra